fbpx
Allaitement ou biberon : que choisir ?

Allaitement ou biberon : que choisir ?

Pourquoi choisir l’allaitement pour mon bébé ?

En voilà une question épineuse, une question que l’on entend beaucoup, partout, une question sujette à débat. Parfois, on entend qu’une jeune mère qui n’allaite pas son bébé est n’est pas une bonne mère. D’autre fois, on entend qu’une femme qui allaite ne peut pas être une femme indépendante… Bref, quoi que vous choisissiez, il y aura toujours quelqu’un pour ne pas être d’accord avec vous. Mais nous, on sait que l’allaitement est un choix personnel, qui concerne exclusivement la sphère très restreinte de la famille, et particulièrement vous, mesdames, puisque c’est votre corps dont il est question. Si toutefois vous attendez un heureux événement et que votre choix n’est pas encore fait, voici résumées pour vous les différentes raisons pour lesquelles choisir l’allaitement ou le biberon. Après vous avoir donné les meilleurs conseils pour accueillir un bébé à la maison, voici notre point de vue sur l’allaitement.

Si certaines mamans en ont une mauvaise expérience, la plupart des adeptes de l’allaitement vous diront la même chose : c’est une sensation incomparable de proximité entre l’enfant et sa mère, celle qui se rapproche le plus de ce que vous ressentiez durant votre grossesse. Le moment de l’allaitement permet de faciliter le peau à peau, et de recréer la chaleur et le confort du bébé in utero, tout en lui permettant de sentir votre odeur. Le bébé se sentira apaisé par tous ces facteurs.

Sur le plan scientifique, on rencontre également énormément d’avantages à préférer l’allaitement. Le lait maternel est la voie la plus naturelle de la nutrition d’un bébé dans les premiers mois de sa vie. Le lait humain contient du gras, du sucre, des minéraux, des protéines, des vitamines et des enzymes qui sont une combinaison optimale pour la croissance du corps et du cerveau d’un nourrisson. Ce cocktail complet de nutriments, qui s’adapte aux besoins du bébé au fil du temps, est suffisant à le maintenir en excellente santé pendant toute sa première année de vie. De plus, en allaitant votre bébé, vous lui communiquez vos propres anticorps, et ça, c’est sympa.

On peut aussi parler avantages pour la maman, parce qu’il y en a quelques uns qui ne sont pas négligeables. Après l’accouchement, le corps d’une jeune maman doit se remettre de ce qu’il a vécu, et les différentes zones qui ont subi des évolutions doivent retrouver leur forme d’origine. Figurez-vous que la tétée provoque des contractions utérines qui aident votre utérus à reprendre sa taille normale, ainsi que sa tonicité, diminuant ainsi les risques d’hémorragie. De la réduction plus efficace de l’utérus découle également le retour d’un ventre plat plus rapidement. Par ailleurs, l’allaitement peut brûler jusqu’à 500 kcal par jour (ce n’est pas pour rien que votre corps fait des stocks pendant la grossesse).

Dernier avantage, mais pas des moindres : le corps sécrète des endorphines pendant la tétée, ce qui aide à lutter contre la dépression et vous procure un sentiment de bien-être.

D’ailleurs, si bébé dort juste à côté de vous dans son berceau, vous n’aurez pas à vous lever en pleine nuit pour préparer un biberon.

Pourquoi choisir le biberon ?

Malgré les innombrables avantages de l’allaitement, le biberon est une option à considérer dès la naissance pour les mamans qui n’ont pas envie d’allaiter ou qui en ont un mauvais premier souvenir. Si les médecins s’accordent à dire que le lait maternel est d’une qualité supérieure à celle du lait artificiel, ils sont également unanimes pour affirmer que les laboratoires concevant le lait en poudre pour bébé produisent maintenant un aliment d’une composition parfaitement adaptée aux nourrissons. Un bébé nourri au biberon ne manquera donc de rien du point de vue nutritionnel !

Le problème de la qualité étant réglé, reste maintenant à aborder la question de la praticité. En effet, une maman peut préférer se tourner vers le biberon plutôt que l’allaitement si elle reprend le travail rapidement après l’accouchement, et si elle ne souhaite pas avoir recours au tire-lait. Le biberon permet plus de liberté. A prendre en compte : il permet aux papas de s’impliquer dans les repas en donnant eux aussi le biberon. Côté pratique, le biberon, contrairement à l’allaitement, permet de doser la quantité de lait prise par tétée et de mieux s’en rendre compte.

Souvent, la raison pour laquelle les mamans choisissent le biberon, c’est pour le côté douloureux de l’allaitement. C’est vrai, l’allaitement peut causer des crevasses sur les tétons, des montées de lait inopinées (qui peuvent être douloureuses) et d’autres petits désagréments. C’est surmontable, en adaptant sa méthode, mais cela reste embêtant… Le biberon peut être une solution.

En revanche, le biberon engendre souvent des coliques chez le bébé, attention donc aux biberons que vous choisirez.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
Praesent sed Donec libero. dolor consequat.